Un psychologue à Bergerac ?

La symbolique du compas chez les Francs Maçons

Si les symboles ont une signification pour tout un chacun, ils sont omniprésents chez les Francs Maçons. Parmi tous les symboles maçonniques, le compas a une place très importante.

Le compas dans l’histoire

Dans la vie de tous les jours, le compas est un outil servant à rapporter les mesures et tracer des cercles et ses formes dérivées. Utilisé depuis l’antiquité par les métiers du bâtiment et de la marine, il est un des outils indispensables pour la construction de toutes les merveilles du monde antique jusqu’à nos jours. Si l’on voit tout de suite le rapport avec la maçonnerie au sens pratique, la symbolique de cet outil est très forte par ailleurs. Depuis les débuts de la Franc Maçonnerie, les initiés se sont transmis les techniques de construction et de manipulation des outils.

Au fils des âges les maçons et les Francs-maçons ont apposé ce symbole à de multiples endroits que l’on peut voir encore de nos jours (Fronton de bâtiment…). Mais bien plus qu’un simple outil le compas nous livre ses multiples significations.

Signification du symbole

Pour les francs maçons, le compas est le symbole de l’amour fraternel et universel qui les unis. Le compas est notamment utilisé dans de nombreux rite maçonnique.

Le compas est la troisième Grande Lumière de la Franc-Maçonnerie.

Le compas représente la précision, c’est un instrument « actif » (contrairement à l’équerre considéré comme un instrument passif). De par sa conception, il peut passer d’une ligne droite qui tendra vers l’infinie, à une « équerre » en angle droit et devient alors le symbole de la droiture.

L’écartement du compas, représente l’ouverture d’esprit de l’être humain et le génie de cette espèce. Son ouverture vers la ligne droite, représenterait alors la puissance de l’imagination et de l’immensité de ce qu’il reste à explorer. En fonction de l’écartement des branches, on passe par différentes réflexions qui peuvent être plus ou moins larges, mais toujours très précises.

Le compas hérite également de la symbolique des différents symboles qu’il permet de créer : l’infini du cercle et sa référence au soleil, le point.

Le compas et l’équerre

Le compas en tant que symbole maçonnique est à rapprocher de l’équerre. Ce sont des symboles complémentaires qui gardent cependant leurs significations propres. Ce sont des contraires qui s’attirent et se repoussent : l’actif et le passif, les symboles de la réflexions face à l’action.

Tout comme l’équerre, le compas est un outil créée par l’homme pour imprimer dans la matière la vision de l’esprit. Il symbolise ainsi l’ouverture d’esprit, la compréhension et la connaissance de l’Homme. Sur ce point les Francs Maçons représentent toujours le compas ouvert à 90 degrés, symbolisant les connaissance de l’Homme mais surtout la quête qu’il reste à accomplir pour compléter cette connaissance du monde. On voit ici les limites de l’être humain.

Les deux branches représentent la dualité mâle et femelle et l’union par sa tête.

Les maçons tiennent le compas par la main droite, signe de conscience et d’action raisonnée.

Les deux symboles, le compas et l’équerre, symbolisent également le sceau du Roi Salomon.