Un psychologue à Bergerac ?

La symbolique du cercle, du point et du rond

Le cercle fait partie des symboles fondamentaux (le deuxième pour être précis avec la croix, le carré et le centre).

Le cercle et le point

En tant que tel il possède de nombreuses symbolique et symbolisation. Si toutes ses significations peuvent se rejoindre, comme souvent elles se ressemblent et se repoussent. Ainsi le cercle est à la fois le symbole de l’infini et de la fin (le point d’une phrase par exemple est une cercle de petite taille, mais un cercle tout de même). Il représente l’unité, la perfection, le multiple et le plein.

C’est une figure très simple mais chargée de signification. Lorsque l’on parle de cercle (ou de rond) on peut parler de deux éléments : le point (central) et la circonférence du cercle. Si le point peut être seul, la circonférence n’a d’existence que par rapport au centre. On dit alors que la circonférence est dominée par le centre.

Lorsque l’on prend le centre (ou le point) il symbolise le départ, le début et à la fois le point d’arrivée. C’est l’endroit d’où l’on vient (la position du fœtus reprend la forme d’un cercle) et l’endroit où l’on souhaite retourner. Si le point est symbole de stabilité et d’éternité, la circonférence du cercle représente le mouvement, le changement, les transformations. Ainsi les deux sont liés, le centre représente le départ des choses et la circonférence leurs évolutions, leurs changements.

Le cercle est un des symboles de la nature, qui n’aime pas les formes droites, mais préfère les courbes beaucoup plus gracieuses.

Le cercle en tant que point est symbole de perfection et de l’union par l’absence de division possible. L’anneau de mariage qui symbolise l’union est un cercle. Ainsi c’est le symbole du monde (bien plus loin que la forme de notre planète). C’est également le symbole de la société par ses strates et ses hiérarchies (pays, foyer, cercle d’amis…). Autre exemple de la perfection du cercle, c’est la forme sphérique de l’univers et du crane humain. On le retrouve également comme représentation de la perfection des proportions de l’homme de Vitruve.

C’est aussi le symbole du temps et du ciel par ce mouvement circulaire implacable et immuable qui avance sans fin et sans jamais varier.

Il est le symbole du souffle divin (le vent par exemple) qui ne s’arrête jamais et qui donne la vie. Par extension il symbolise aussi la vie des êtres vivants (le cercle de la vie) de la naissance à la mort, et ce recommencement perpétuel. Quand ce souffle s’arrête, le monde s’arrête.

C’est le symbole des divinités et du soleil qui envoi des rayons sur la terre.

Dans la culture celtique, le cercle à une fonction magique importante. C’est une limite magique qu’on ne peut franchir. Les temples et les alignements de pierres sacrées forment un cercle. C’est le lien entre le ciel et la terre. Le rond a donc un double symbolisme, il est magique et céleste.

Pour l’Islam, le cercle est la forme parfaite, et est symbolisé par la forme de la bouche.

En terme d’architecture on ne trouve pas le cercle chez les chrétiens ou les juifs mais chez les byzantins. Il est à l’origine des coupoles qui symbolisent la voute céleste, encore un cercle.

Le cercle est aussi utilisé pour symboliser la parole : le premier cercle est le sens littéral, le second le sens allégorique et enfin le dernier le sens mystique.

En opposition au carré qui représente le corps, le rond symbolise l’esprit.

Les bijoux ronds sont ôtés des morts pour laisser l’âme rejoindre la divinité, ainsi le cercle ne fait plus barrière de protection.

Les religieuses portent un anneau pour symboliser l’attachement et le don de soi volontaire.

Le cercle chez les indiens

Pour les peuples indiens, le cercle est très important. Il représente l’unité de la famille et de la tribu. C’est pour cela que les tipis et les campements sont installés en cercle, en plus d’un moyen de défense.

Par extension c’est un symbole de paix et de réunion. Si les indiens sont symbolisés par le cercle (la nature), les hommes blancs, eux, sont à l’inverse symbolisés par le carré : la ville, les bâtiments, leur monde n’est qu’une succession d’angle, avec les effets inverses du cercle.

Le cercle symbole de l’univers

Dans l’espace la grande partie des éléments sont des cercles. Ainsi les planètes, les étoiles (dont le soleil), les satellites naturels (la lune)...